Conseiller commercial : découvrez le métier !

Secteurs :

Logo banque Licence professionnelle Banque et assurance. Logo Assurance Licence professionnelle Banque et Assurance. Logo commerce administration inco
Banque Assurance Commerce Administration

Description :


La mission initiale du conseiller commercial n’est pas très complexe. Salarié d’une banque ou d’une compagnie d’assurance, il affiche avant tout un profil de vendeur. Après avoir pris un rendez-vous par téléphone, il reçoit ses clients à son bureau où il se déplace à leur domicile. C’est alors qu’il doit vendre les services de son employeur tout en s’assurant qu’ils correspondent parfaitement aux problèmes de son interlocuteur.
Il est également essentiel pour lui de fidéliser sa clientèle pour faire face à la concurrence très rude.

Nous pouvons distinguer trois aspects du métier de conseiller commercial :
 
  • La gestion du portefeuille de clients
  • La recherche de nouveaux prospects
  • La promotion des services de son entreprise

Nous observons donc deux types de conseiller commercial :
 
  • La personne qui travaille pour une banque. Il doit mettre en place une stratégie pour vendre différents produits tels que des cartes de crédit, des placements ou des épargnes. Pour accompagner la vente, son expertise doit lui permettre de gérer son portefeuille de clients et rendre ses clients fidèles. Il doit faire preuve d’une écoute active afin de convenir à un accord et satisfaire les besoins de sa clientèle. Il n’a donc pas qu’un soucis de rentabilité, en effet l’aspect humain entre grandement en jeu. Il possède deux types de clients : les particuliers et les professionnels tels que des sociétés.
  • La personne qui travaille pour une société d’assurance. C’est un profil plus porté sur le terrain. Après s’être fixé une zone géographique, il recherche de nouveaux clients afin de vendre ses produits. Il n’hésite pas à prendre son téléphone pour faire de la prospection. Comme pour le secteur bancaire, ses clients sont des particuliers et des professionnels, cela dépend des produits pour lesquels il est en charge.

Quoi qu’il en soit, peu importe le profil du conseiller commercial, il est nécessaire pour lui d’atteindre les objectifs donnés par son directeur d’agence. Il est très rare qu’il ne s’occupe que de la vente pur et simple, il doit souvent faire de l’administratif, surveiller le bon déroulement de la vente et contrôler son évolution.   
 

Études :


Il est possible de devenir conseiller commercial avec un CAP de vente et de relation clientèle ou encore avec un baccalauréat professionnel. En revanche, afin de débuter plus sereinement l’activité, il est préconisé d’acquérir plus de compétences avec un BTS ou un DUT commercial. Néanmoins, si l’objectif est de négocier avec des cadres d’entreprises ou s’il est demandé d’être habile avec les fonctions d’une société pour cibler les prospects, il est obligatoire de présenter au minimum un BAC+5. Nous pouvons alors citer en exemple de parcours scolaire :
 

Conditions d'exercice de l'activité :


Le conseiller commercial évolue au sein d’une banque ou d’une compagnie d’assurance. Il est sous la responsabilité hiérarchique du directeur d’agence et travaille de façon rapprochée avec les autres salariés de l’Agence pour répondre aux besoins de ses clients. Il n’a généralement personne sous ses ordres.

Où exercer ce métier ?

Les banques et les assurances étant dans la majorité des cas situées en ville, le conseiller commercial doit s’adapter au milieu urbain.

Il peut travailler dans la France entière et il n’y a pas de région préférable pour exercer cette activité.

Le plus souvent à son bureau, ce métier est destiné aux personnes qui préfèrent être assise en intérieur.

Le télétravail est envisageable mais limité. En effet, le conseiller commercial est un adepte du téléphone. Il pourra ainsi transmettre les informations essentielles par ce canal et réaliser certain rendez vous clients par visio. Mais il sera vite dérangé par le manque de contact humain et de proximité avec sa clientèle. Malgré tout, avec l’automatisation de nombreuses tâches ce métier tant à changer, et le télétravail sera de plus en plus de mise.

Comment devenir conseiller commercial ?


Après une licence professionnelle de Commerce en Banque et assurance (campus de Bourg-en-Bresse) et un Master 1 Marketing et Vente (campus de Bourg-en-Bresse), le Master 2 Marketing et Vente en Business to Business (campus de Bourg-en-Bresse) permet de devenir conseiller commercial en assurance et en banque.
Ce Master forme de véritables professionnels capables de vendre des produits ou services à d’autres entreprises.
Il permet d’atteindre un niveau suffisant pour gérer des ventes complexes et internationales. Mentionné au Classement Eduniversal des meilleurs masters 2020, cette formation spécialise les futurs conseillers commerciaux à la gestion de la relation clients. Ils y trouveront de nombreuses compétences tels que la conception et le lancement de nouvelles offres de produits/services et l’adoption d’une approche Marketing stratégique adaptée à la cible

Les étudiants ont la possibilité de suivre le master en apprentissage sous le régime de l’alternance Entreprise/Université. Doté d’un grand réseau, le bureau emploi stage du Campus accompagne les étudiants dans leurs recherches d’alternance. Avec plus de 200 entreprises partenaires, il est aisé de se professionnaliser durant cette dernière année d’école pour mettre un pied dans le monde du travail. L’alternance reste à ce jour le meilleur moyen pour acquérir des compétences essentielles qui mettent en valeur un CV.
 

Découvrir la formation en alternance adaptée !

Chiffres clés :

30 000 à 40 000€ brut par an

Salaire moyen en France


 

17 400 brut par an

Salaire à l'embauche

> 100 000 postes

Nombre de postes en France

Salaire moyen d’un conseiller commercial : Un conseiller commercial touche en moyenne entre 30 000 et 40 000€ par an. Ce salaire est donc au dessus du salaire moyen des français qui est de 21 468€. 

Salaire à l’embauche : Généralement un conseiller commercial débutant perçoit de 1300 à 1600€ par mois soit 17 400€ à l’année. Il reçoit également des primes en rapport avec ses ventes.

Nombre de postes en France : Il y a près de 100 000 postes en France.

Évolution des postes : Selon les professionnels du secteur, la confiance règne autour du métier de conseiller commercial. Pour ainsi dire, 67% d’entre eux pensent que l'intelligence artificielle sera bénéfique et leur offrira de nouvelles perspectives de carrière. L’avenir de ce métier n’est donc pas en danger.

Compétences requises :

Savoir-êtres

  • Être motivé par son métier
  • Faire preuve d’une ténacité sans précédent mais être à l’écoute de ses clients
  • Être autonome
  • Faire preuve d’une aversion au stress
  • Être capable de résister à la pression
  • Ne pas avoir peur du contact humain et aimer l'aspect social de son métier

Savoir-faire

  • Savoir convaincre et faire preuve d’une grande force de persuasion
  • Savoir créer une relation de confiance avec ses clients et être capable de les fidéliser
  • Faire de la communication son domaine de prédilection
  • Savoir bien s'exprimer et écouter
  • Être capable de rebondir aux objections de ses clients et ne douter que trop rarement
  • Savoir utiliser un ordinateur et les logiciels de son agence

Connaissances

Logo connaissance
  • Connaître parfaitement ses produits ainsi que sa clientèle
  • Être capable de s’adapter le mieux possible aux douleurs de ses clients
  • Avoir de grandes connaissances commerciales et Marketing

Évolutions de carrière envisageables :

Les emplois possibles après avoir exercé le métier de conseiller commercial sont :

  • Gestionnaire de patrimoine
  • Responsable de grands comptes
  • Directeur d’agence

Emplois similaires accessibles via la même formation :

  • Chargés de clientèle en banque ou assurance
  • Commerciaux
  • Assistants commerciaux
  • Chargé / Chargée de développement clientèle bancaire entreprise
  • Responsable clientèle bancaire entreprise
  • Conseiller en micro-crédit
  • Conseiller client