Retour sur la 6ème édition du Concours de Plaidoiries - Mars 2019

Publié le 7 mars 2019 Mis à jour le 2 avril 2019

Retour sur la 6ème édition du concours de plaidoiries


La 6ème édition du concours de plaidoiries organisée par l'association Jurist'Jeunes a été une véritable réussite.

L'objectif de cette année était, d'une part, de poursuivre  dans la même lignée que les deux éditions précédentes qui avaient été déjà permis de réunir 600 personnes au théâtre, et , d'autre part, d 'ouvrir l'événement aux autres établissements d'enseignement supérieur de la ville.

C'est ainsi qu'une partie des candidats étaient issus, cette année, de l'IUT Lyon 1 également présent sur Bourg et de l'ESPE.

Lancé le jeudi 7 mars au campus de Lyon 3 de Bourg-en-Bresse le concours a réuni  20 étudiants pour la 1ère phase éliminatoire ! (cf sujets ci-dessous)

Jeudi 14 mars, la deuxième phase éliminatoire se déroulait à l'IUT Lyon 1 pour apporter une dimension inter-établissement au projet.
Le public était nombreux pour encourager les 10 étudiants sélectionnés.
4 d'entre eux ont été choisis pour la grande finale :

Claire BOUTONNET étudiante en génie biologie à l'IUT Lyon 1, Maxence GACON étudiant en 2ème année de Droit, Pierre MULITERNO étudiant en master marketing vente BtoB à l'iaelyon de Bourg-en-Bresse et  Julianne SANTOS étudiante en 3ème année de droit.

La grande finale s'est donc déroulée au théâtre de Bourg-en-Bresse devant 600 personnes !


Une organisation millimétrée, des plaideurs talentueux, des animations assurées par les étudiants du campus dans le cadre de la restitution des ateliers culturels mis en place cette année au campus !

Une soirée très réussie et deux finalistes  qui nous ont proposé des plaidoiries très différentes sur le sujet :  "Face aux pavés, la plume fait-elle le poids ?"

Pierre Muliterno, étudiant en master marketing vente en BtoB (iaelyon  sur le campus de Bourg) l'emporte finalement face à Claire Boutonnet étudiante en génie biologie (IUT Lyon 1 de Bourg-en-Bresse).


Sujets et candidats ci-dessous :

Demi-finale :

 • Ce n’est pas parce que l’homme a soif d’amour, qu’il doit se jeter sur la première gourde - GACON Maxence - L2 droit Lyon 3


• Si haut qu’on monte, on finit toujours par des cendres
MULITERNO Pierre - M2 Marketing Vente IAE Bourg

• Qui prête à rire n’est jamais sûr d’être remboursé
BOUTONNET Claire - Lyon 1 - génie biologique

• Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière
SANTOS Julianne - L3 droit Lyon 3

Seconde phase éliminatoire :

La synthèse du monde peut se résumer en ces deux mots : oui et non
Pour :

MULITERNO Pierre - M2 Marketing Vente IAE Bourg
Contre :

GACON Maxence - L2 droit Lyon 3

• Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires

Pour :
ROBIN Ioan - L3 droit Lyon 3
Contre :
HUNCKLER Victor - L3 droit Lyon 3

• Parler sans penser, c’est tirer sans viser
Pour :
BOUTONNET Claire - Lyon 1 - génie biologique
Contre :
SANTOS Julianne - L3 droit Lyon 3

• Je préfère un bon vieux divan à un bon dieu vivant
Pour :
MARQUES Candice - L3 droit Lyon 3
Contre :
KARABULT Selin - L1 droit Lyon 3

• Un étudiant qui va aux partiels au talent est-il un artiste ?
Pour :
VIEILLARD Amandine - L3 droit Lyon 3
Contre :
TAFA Kleidi - L3 droit Lyon 3


Première phase éliminatoire :

BOUTONNET Claire - Lyon 1 - génie biologique :
• La tolérance est la vertu des faibles
TESSON Lucas - Lyon 1 :
N’ayons pas peur de l’avenir, nous n’en avons pas
MULITERNO Pierre - M2 Marketing Vente IAE Bourg :
• Un passé trop présent rend-il le futur imparfait ?
ROCHER Olivier - M1 ESPE :
• Le coup de foudre est-il mortel ?
HIBON Octave - L3 MSH IAE Lyon 3 :
• Un passé trop présent rend-il le futur imparfait ?
CHOUIKHI Mehdi - L2 droit Lyon 3 :
• Faut-il être remarquable ou se faire remarquer ?
CONVERS Camille - L3 droit Lyon 3 :
• N’ayons pas peur de l’avenir, nous n’en avons pas
FAIVRE Morgane - L1 droit Lyon 3 :
• La solitude est-elle une mauvaise fréquentation ?
FERRARI Romain - L1 droit Lyon 3 :
• Le coup de foudre est-il mortel ?
GACON Maxence - L2 droit Lyon 3 :
• Le gilet jaune : c’est moche mais ça peut sauver la vie
GROS Marie - L1 droit Lyon 3 :
• Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin
HUNCKLER Victor - L3 droit Lyon 3 :
• La solitude est-elle une mauvaise fréquentation ?
KARABULT Selin - L1 droit Lyon 3 :
•Il vaut mieux être plusieurs sur une bonne affaire que seul sur une mauvaise
MARQUES Candice - L3 droit Lyon 3 :
• C’est en faisant n’importe quoi que l’on devient n’importe qui
ROBIN Ioan - L3 droit Lyon 3 :
• Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin
RODRIGUES Marie-Julie - L1 droit Lyon 3 :
• C’est en faisant n’importe quoi que l’on devient n’importe qui
SANTOS Julianne - L3 droit Lyon 3 :
• Faut-il être remarquable ou se faire remarquer ?
STABILE Kali - L1 droit Lyon 3 :
• La solitude est-elle une mauvaise fréquentation ?
TAFA Kleidi - L3 droit Lyon 3 :
• La tolérance est la vertu des faibles
VIEILLARD Amandine - L3 droit Lyon 3 :
• Le gilet jaune : c’est moche mais ça peut sauver la vie